Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

samedi 24 juin 2017 (heure non définie)

Fête Anticapitaliste 2017

Fête Anticapitaliste 2017

Cette année encore, le NPA de la Vienne organise sa fête anticapitaliste.

Elle aura lieu le samedi 24 juin, à l'auberge de jeunesse de Poitiers.

  • 17h : ouverture de la Fête
  • 17h30 : diffusion d'un documentaire (encore à préciser)
  • 19h : débat avec Alain Krivine, construire une alternative politique face au FN
  • 20h30 : repas, barbecue, prix libre
  • 21h30 : concert avec Diane Blanchard

Et, durant l'ensemble de la fête, buvette, presse, librairie, discussions politiques.

Des co-voiturages seront organisés pour revenir sur le centre-ville après la fête.

Annonce du débat :

Construire une alternative politique

1917-2017. 100 ans. La révolution russe a su, durant un siècle, faire vivre l'idée qu'un autre monde est possible, que la révolution n'est pas un doux rêve, et que le communisme peut se discuter à l'échelle internationale. Mais la contre-révolution stalinienne, entre autres, a mené ces espoirs dans un désespoir fataliste qui trouva son point d'orgue à la chute de l'URSS.

1917, c'est loin. Une nouvelle période, la nôtre, nécessite de discuter d'autres outils politiques, d'autres revendications politiques (écologistes, féministes, internationalistes, LGBTI, etc.). Nouvelle période, nouveau programme, nouveau parti, c'est dans ce contexte que le NPA a été créé en 2009, après la dissolution de la Ligue Communiste Révolutionnaire, issue de l'Histoire de la révolution bolchévique et de ses courants de l'opposition de gauche au stalinisme.

2017, c'est notre présent. Il ne s'agit pas de jeter l'histoire à la poubelle. Mais nous devons savoir réfléchir sans dogme, sans filtre. L'Histoire n'est alors qu'un point d'appui, une source inépuisable d'erreurs à ne pas reproduire, et d'acquis idéologiques à faire vivre.

Le Nouveau Parti Anticapitaliste est issu d'une histoire politique anti-fasciste, internationaliste et révolutionnaire. Cette histoire est toujours la nôtre, à l'heure où l'extrême-droite n'a jamais été si forte… Pourtant, les luttes féministes, anti-homophobie, écologistes, anti-raciste, existent. Liberté de circulation et d'installation, sortie du nucléaire, liberté sexuelle, lutte contre le réchauffement climatique. Autant de combats qu'il convient de rassembler dans un projet émancipateur commun, seul moyen de faire vraiment reculer le FN. Mais comment faire ?

Nous faisons le constat qu'un petit parti révolutionnaire ne peut pas être le lieu de convergence de la pluralité de ces luttes. Et ce n'est pas le cas non-plus des mouvements de type populiste qui inhibent les débats démocratiques pour ne parler que des élections et de l'efficacité derrière un chef. Il faut tout reconstruire. Pas en partant de rien mais en ne s'interdisant rien. Il faut reconstruire un outil politique utile à nos vies et à notre émancipation, une nouvelle expression politique pour les exploité-es et les opprimé-es. Un élargissement et un dépassement des forces de l'extrême-gauche et de la gauche radicale ; ainsi que la convergence des forces inorganisées des luttes du salariat, de l'égalité des droits, et celles sur la justice climatique, par exemple. Le NPA vous propose de venir en débattre, en compagne, notamment, d'Alain Krivine.

Le NPA 86.

Source : http://www.npa86.org/spip.php?article3975

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir