Réagir (2)Covoiturage EnvoyeriCalPartager

jeudi 2 mars 2017 à 13h30

Loi Travail, des procès à Niort et à la Rochelle

Au printemps dernier, la loi Travail, dite Loi El Khomry a fait descendre plusieurs dizaines de milliers de personnes dans les rues. De ce mouvement fort et déterminé, les media ne retiendront que les images "choc" des soi-disant "casseurs" et les files d'attentes aux stations-service. De notre côté, nous retenons surtout le nouveau seuil de violences policières atteint et les poursuites judiciaires contre nombre d'entre nous.

Dans la région Poitou-Charentes, pourtant si calme d'habitude, plusieurs personnes sont poursuivies pour des faits dérisoires et sous des prétextes plus fallacieux les uns que les autres.

Le 9 mars, une personne est arrêtée violemment à Niort après une manifestation ayant débouché sur l'ouverture du portail du MEDEF et l'occupation de sa cours par l'ensemble du cortège. On lui reproche des dégradations et des tags (au marqueur).

Suite à la manifestation du 12 mai à la Rochelle, deux personnes sont arrêtées, l'une violemment à la fin d'une manifestation ultérieure, l'autre à son domicile, après perquisition. On leur reproche d'avoir jeté des œufs de peinture sur la préfecture et sur la chaussée.

Ces événements, qui ne sont que la partie émergente de l'iceberg, nous montrent que la Police est partout, prête à frapper avec violence et virulence, n'hésitant pas à gazer et matraquer des militant-e-s et à débarquer chez elles/eux au petit matin pour assouvir sa soif de vengeance.

Dans ces deux affaires, l'État et le Patronat, qui sont deux des têtes de l'hydre que nous nous efforçons de combattre, sont les cibles. Il est, une fois de plus, important de faire remarquer que ces deux entités sont solidaires entre elles et se protègent mutuellement.

Les faits reprochés, ridicules, servent avant tout de prétextes pour arrêter et isoler des personnes connues des services de Police pour leur activité militante. Cela ne doit pas nous faire tomber dans de faux débats sur la soi-disant violence/illégalité de certaines de nos actions, mais au contraire, nous faire renforcer nos solidarités, notre unité face à la répression et aux violences d'État.

Contre la loi travail et son monde, contre la répression, contre les violences policières, Solidarité et Unité.

Rassemblements

  • RDV Jeudi 2 mars à 13 heures 30 devant le TGI de la Rochelle - 10 rue du Palais - pour un rassemblement de soutien !
  • RDV Mardi 16 mai à 8 heures 45 devant le TGI de Niort - 2 rue du Palais - pour un petit déj solidaire.

Legal Team Charente-Maritime/Deux-Sèvres

Source : https://nantes.indymedia.org/articles/36819
Source : message reçu le 16 février 10h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Legal

Par Anonyme, le 17/02/2017 à 09:53

Pour info ...

Legal

Par Anonyme, le 17/02/2017 à 09:52